Le Créole

Article 5 de la Constitution de 1987

1) Tous les Haïtiens sont unis par une langue commune: le créole.

2) Le créole et le français sont les langues officielles de la République.

Article 213

Une Académie haïtienne est instituée en vue de fixer la langue créole et de permettre son développement scientifique et harmonieux.

« Le créole est parlé dans tout l'archipel des Antilles (Martinique, Guyane, Sainte-Lucie, la Dominique, l’Ile Maurice) et même en Louisiane aux Etats Unis. Toutefois, elle se différencie à travers les iles, dépendamment d’ou il prend sa racine (a rappeler que la plupart de ces iles ont été des colonies). Le créole fut le moyen de communication établi par les esclaves venus de différentes contrées. Cela leur permettait de se rassembler, unis dans les mêmes conditions.

Les premiers textes créoles apparaissent au XVII - XVIIIe siècles; les religieux étant les premiers à avoir consignés différents textes en créole. Peu à peu, les békés, blancs originaires des Antilles adoptèrent ce langage avec le peuple, qui reste encore aujourd'hui, le plus fréquemment utilisé. A la fin du XIXe siècle, un grand nombre d'études et de grammaires du dialecte sont publiés et début XXe siècle, le créole apparaît comme langue populaire dans la presse quotidienne. Actuellement, le créole est reconnu en tant que langue à part entière et l'on trouve divers ouvrages permettant d'apprendre à l'écrire et à le parler. » Toujours est-il que ce créole se différencie a travers l’archipel. Il est fort possible qu’un haïtien ait du mal à bien communiquer avec un martiniquais, les deux parlant Créole pourtant. Par exemple, dans le créole haïtien, le mot gourmand se traduit par « visye » par contre en Martinique on dit « agoulou ».

  A- Le créole au point de vue linguistique

Le créole en Haïti, comme mentionné dans l’historique de la région, a puisé ses racines dans diverses langues. On peut ainsi dire que c’est une langue à étymologie complexe. A travers les neuf (9) départements géographiques d’Haïti, on retrouve différentes variétés de créole. Un peu identiquement a la France par exemple ou on retrouve diverses langues dites régionales (Basque, Breton etc.), quoique ces variances n’ont pas de dénominations propres, il y a le créole du Nord qui présente une forte racine française mais ou les gens ont une intonation un peu chantante, le créole du sud avec quelques mots de vocabulaires un peu différents etc. Ces différences ne sont pas grandes au point d’entraver la communication mais peuvent parfois prêter à confusion. Par exemple dans le Nord le mot « koke » signifie « faire l’amour » par contre dans le sud et dans l’ouest, ce même mot signifie « mettre un habit dans un cintre »… très équivoque !!!

Par Rose Darline Pierre

Entrez le corps du texte ici ...

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player